Favoris bookmark_border
remove_red_eye 50
favorite_border 0
share

Avis de décès de Stéphane Ross check_circle

C’est avec une grande tristesse que nous vous annonçons le décès de Stéphane Ross survenu le 10 mars dernier 2023 à Trois-Rivières. C’est entouré de sa tendre amoureuse, constamment à ses côtés, ainsi que de sa maman et son beau-père qu’il nous a quittés à l’âge de 58 ans après avoir lutté vaillamment contre deux cancers.

Né le 11 décembre 1964 à Trois-Rivières, ses premiers intérêts l’orientent vers la géographie, mais c’est le monde des arts qui l’attire vraiment et l’amène à des études collégiales en théâtre et scénographie. Par la suite, tant au théâtre qu’au cinéma, ses talents de dessinateur, créateur de costumes et d’architecte de la scène sont mis à profit, tout en prenant le temps de cultiver des amitiés qui dureront toute sa vie. Après quelques années à Montréal, Stéphane va chercher le calme et la beauté de la nature dans sa région natale au début des années 2000.

Il était doté d’une grande sensibilité et d’une grande culture qu’il distillait avec une fascinante discrétion. Amoureux de l’art et de ses nombreuses variantes, il avait toutefois une affection particulière pour la musique, car elle seule pouvait le transporter loin, très loin, dans son monde. Sa vraie passion était la voile et le kayak. Le projet d’un long voyage en mer était sur la table depuis longtemps ; il s’y préparait tous les jours.

Stéphane laisse dans son sillage, un héritage, que tous ceux qui l’ont côtoyé reconnaissent : l’humilité, l’écoute et le respect de l’environnement, autant de qualités dont notre monde a un urgent besoin.

Il laisse derrière lui son amoureuse et épouse Claudine Juneau, sa mère Lise Bouchard, son beau-père Yves Lafond, son frère Martin Ross (Céline Gervais), sa sœur Nathalie-Ann Ross (Michel Pouliot), ses neveux et nièces Benjamin Ross, Alix Ross-Pouliot, Laurier Ross-Pouliot, ses beaux-parents Madeleine Roy et Jean-Claude Juneau, sa belle-sœur Isabelle Juneau ainsi que ses neveux Antony et Victor Desbiens et de nombreux parents, dont sa tante Lorraine Bouchard et un grand nombre d’amis.

L’ont précédé son père Carol Ross et son ami de toujours Gaétan Parenteau.

Un grand merci à Isabelle Lafrenière, son infirmière pivot, qui a su comprendre les besoins de Stéphane, ainsi qu’un salut particulier à sa grande famille de kayakistes avec qui il sortait sur l’eau tôt au printemps et tardivement à l’automne. Vos rencontres annuelles le ressourçaient.

Vos témoignages de sympathie peuvent se traduire par un don à l’organisme de votre choix.

0/5 (0 Reviews)